domingo, 30 de setembro de 2012

QUE SAUDADES ...

Que saudades de o ver a navegar! Que saudades o nosso FUNCHAL com as suas linhas esbeltas percorrendo os oceanos... será que o veremos de novo rasgando as ondas ou o seu coração parará para todo o sempre????

quinta-feira, 27 de setembro de 2012

CLASSIC CRUISES EM FIM DE LINHA?

De nombreux voyagistes touchés par les déboires de Classic International Cruises


27/09/2012 - DO SITE MER ET MARINE

Les difficultés financières de l’armateur portugais Classic International Cruises, dont la plupart des navires sont immobilisés depuis la mi-septembre, mettent en difficulté un certain nombre de tour opérateurs, notamment en France, en Belgique et en Allemagne.


Les navires de CIC (qui n'a aucun rapport avec Compagnie Internationale de Croisières, société française dirigée par Rémy Arca et dénommée également parfois CIC, pour plus de simplicité) sont, en effet, affrétés par différents voyagistes, qui ont été contraints de rapatrier des centaines de passagers et d’annuler les croisières d’un nombre considérable de clients. Alors que l’avenir de CIC parait mal engagé, l’immobilisation des navires de la compagnie touche par exemple le TO allemand Ambiante Kreuzfahrten, qui a obtenu le maintien d’activité du Princess Daphne, seul paquebot de CIC à avoir poursuivi sa croisière dans les Açores puis les Baléares, mais voit menacée sa programmation 2013, durant laquelle il affrète le Daphné mais aussi l’Athena, actuellement bloqué à Marseille. L’immobilisation de ce navire a, par ailleurs, contraint le croisiériste belge All Ways à rapatrier le 14 septembre plus de 300 clients arrivés dans la cité phocéenne pour débuter une traversée en Méditerranée.

Terre Entière critique la gestion de CIC

En France, Terre Entière, qui dit avoir été alerté de la situation le 15 septembre par un simple message SMS de l’armateur, a quant à elle été contrainte d’annuler deux croisières au départ de Nice, prévues sur l’Arion, qui s’est retrouvé immobilisé au Monténégro. Très en colère, les dirigeants de la société française ont demandé à la justice monténégrine la saisie de l’Arion pour un montant de sinistre évalué à 2 millions d’euros. Partenaire privilégié de CIC depuis 2001, Terre Entière critique sévèrement la gestion de l’armement depuis la mort en mai dernier de son fondateur, Georges Potamianos, estimant que ses deux fils, qui lui ont succédé, « auront mis seulement quelques mois pour saborder la réputation de la compagnie ». Pour le voyagiste français, il s’agit d’un coup très dur. Chez Terre Entière on assure toutefois que l’avenir de l’entreprise n’est pas menacé, même si l’équipe reconnait « qu’il y aura des moments dans lesquels nous aurons à faire face à une situation de trésorerie délicate mais cette situation ne va pas durer ».

NDS Voyages dans l’attente

L’inquiétude est, en revanche, beaucoup plus forte pour NDS Voyages, un autre grand nom français des croisières culturelles et religieuses. Plus ancien opérateur de voyages maritimes de l’Hexagone, son histoire remonte à 1875 avec un premier pèlerinage en bateau, le Notre Dame du Salut (qui a donné son nom à NDS) emmenant les pèlerins en Terre Sainte depuis Marseille. Mais NDS, qui jouit d’une belle réputation et compte une clientèle particulièrement fidèle (12.000 passagers en 2011), est aujourd’hui très liée à CIC, dont elle affrète un à deux navires, à commencer par le Princess Danae (le Princess Daphné étant prévu cet hiver). Après être entrée dans son capital, la compagnie portugaise en est devenue l’unique actionnaire il y a quelques années. Alors que NDS Voyages, comme tous les autres opérateurs affrétant des navires de CIC, est contraint d’annuler des traversées, son sort est donc, évidemment, intimement lié à celui de son propriétaire.

Situation très difficile sur l’Arion

Pour mémoire, les paquebots de CIC ont été immobilisés en raison de saisies conservatoires, l’armateur n’ayant pas réglées certaines factures, notamment de carburant. Certains équipages souffriraient, par ailleurs, d’arriérés de salaires sur plusieurs mois. Selon Terre Entière, le capitaine de l’Arion, toujours bloqué dans le port monténégrin de Zelenika, a quitté son navire lundi, laissant à bord 135 membres d’équipage, certains ne pouvant rentrer chez eux faute d’argent, alors que les vivres commenceraient à manquer sur le bateau.

sexta-feira, 21 de setembro de 2012

OS NAVIOS DA CLASSIC CRUISES EM NOTICIA

Les paquebots de Classic International Cruises toujours cloués à quai


21/09/2012

crédits : VINCENT WISNIEWSKI

L’Athena et le Princess Danae sont toujours bloqués à Marseille, alors que les autres navires de Classic International Cruises seraient également immobilisés ou menacés de l’être. Arrivés jeudi et samedi dernier dans la cité phocéenne, l’Athena et le Princess Danae sont sous le coup d’une saisie conservatoire, suite à des impayés de leur armateur, concernant notamment des factures de carburant mais aussi les salaires des équipages. En tout, 470 marins et personnels hôteliers sont bloqués avec leurs bateaux à Marseille. D’après la Gendarmerie maritime, citée par l’AFP, le personnel du Princess Danae attendrait les paies du mois de juillet, qui devraient être versées cette semaine. Mais l’incertitude demeure quant à la suite de cette affaire. Alors que l’Athena devrait rester à Marseille jusque fin novembre (il doit partir ensuite vers l’Australie), avec normalement un arrêt technique et une relève d’équipage d’ici là, le Princess Danae voit ses croisières annulées tant que les créances de CIC ne sont pas réglées. Le navire est exploité pour le compte de la société française NDS Voyages, filiale de CIC. Cet hiver, celle-ci doit basculer sur le Princess Daphne, programmé pour une grande croisière de 80 jours en Amérique latine. Le navire, actuellement affrété par l’opérateur allemand Ambiante, se trouve aux Canaries. Quant à l’Arion, affrété par un voyagiste russe, il aurait été immobilisé à Kotor, au Monténégro.

Credits: Mer et Marine







quarta-feira, 19 de setembro de 2012

PAQUETES PORTUGUESES COM PROBLEMAS EM MARSELHA



Photos de Vincent Groizeleau

Noticia publicada hoje no Mer et Marine

Marseille : Saisie conservatoire à l’encontre de deux paquebots de Classic International

19/09/2012
crédits : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

Le Princess Danae et l’Athena sont bloqués dans le port de Marseille. Les deux navires de la compagnie portugaise Classic International Cruises font l’objet d’une saisie conservatoire, procédure lancée en raison d’impayés. Arrivé jeudi dernier dans la cité phocéenne, l’Athéna avait été affrété par le tour opérateur belge All Ways, qui a été contraint de rapatrier près de 300 clients vendredi, le navire n’ayant pas pu appareiller la veille. Le Princess Danae est, quant à lui, bloqué depuis samedi à Marseille. D’après l’Agence France Presse, ce paquebot fait l'objet d'une saisie pour des factures de carburants non réglées mais aussi pour ne pas avoir payé des salaires de l'équipage. Cet été, déjà, il avait été brièvement bloqué en Irlande mais avait pu repartir une fois ses créances réglées.

Ces affaires semblent mettre en lumière les difficultés rencontrées depuis un certain temps par CIC, dont le fondateur, Georges Potamianos, est décédé en mai dernier. Lancée au milieu des années 80, la compagnie s’est positionnée sur le segment des vieux navires de charme. Mais les difficultés économiques actuelles, cumulées au coût d’exploitation élevé de ces bateaux et à la concurrence très vive que connait en ce moment la croisière, a fragilisé la position de CIC. Celle-ci arme quatre paquebots, l'Athena, le Princess Danae, le Princess Daphne et l'Arion. Quant à son premier navire, le Funchal, il est depuis plusieurs années dans un chantier de Lisbonne où sa refonte n’a pas encore été menée à bien, apparemment faute de moyens financiers.

segunda-feira, 17 de setembro de 2012

NEW SHIP MODELS





Our versions will be:



Ri 168b /Saint Patrick II/Irish Ferries 1982
Ri 168d /Saint Patrick II/Irish Ferries 1984
Ri 168e /Saint Patrick II/Stena Line 1985 (Swedish)
Ri 168f /Saint Patrick II/B&I 1985
Ri 168g /Saint Patrick II/Tallink Estonian 1992 (I have not been able to show a pre-production picture at the moment, but this is the version with a triangular logo on the funnel)
Ri 168i /Egnatia II/HML 1998 (Greek)
Ri 168j /Egnatia II /HML 1999 (Greek)
Ri 168k /Ville de Sete /Baleares Express 2000 (Spain)
Ri 168m /C.T.M.A.Vacancier/C.T.M.A. 2002 (Canadian)
New ship models in Risawoleska Factory


www.risawoleska.de

TUG M.S. POOLZEE

Latest Watercolor from Hans Breeman: ms Poolzee.


This nice looking seagoing tug was operational from 1971 till 1984 for Smit Internationale. She was powered by 2X 6cyl Werkspoor diesel engines producing 7.000 r.p.k for one screw.

Her life was ended in Gadani Beach after she was hit by an exocetrocket in the Persian Gulf in 1985. Her 2 sisters were: Rode Zee and Noordzee.